Grande Région

Frédérique Seidel, secrétaire générale de l’Université de la Grande Région

« La coopération transfrontalière est mal reconnue au niveau européen »

Secrétaire générale de l’UniGR, qui regroupe six universités de la Grande Région, Frédérique Seidel revient sur les manifestations qui ponctueront un calendrier automnal dense. 

Frédérique Seidel

Ce jeudi 4 novembre se tiendra le septième Forum Grande Région pour un dialogue transfrontalier. Le thème retenu - Cohésion sociale et territoriale dans la Grande Région - exprime-t-il le souhait des chercheurs de la Grande Région de coller à l’actualité sociale ? 

Oui. L’UniGR-Center for Border Studies (UniGR-CBS) s’est penché sur la cohésion sociale et territoriale dans la Grande Région dans le contexte du multilinguisme, de l'aménagement du territoire transfrontalier et du marché de l’emploi. C’est la première fois que ces questions sensibles, voire politiques, sont posées en ces termes. Il s’agit de voir s’il existe dans la Grande Région suffisamment de points communs pour engendrer une cohésion et quelles politiques il faut mettre en œuvre si on veut constituer un territoire transfrontalier réellement cohérent. La question mobilise entre autres les chercheurs en géographie, en démographie et en sciences économiques et sociales. 

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.