Lorraine- Luxembourg

Behm teste ses modules de contrôle des foules au Luxembourg

La PME thionvilloise a expérimenté ses portiques de gestion des  foules Mobil Security   lors de la réouverture de la Rockhal d’Esch-sur-Alzette. Ce système de détection sans contact a fait ses preuves et conforte les ambitions de Behm SAS à l’export.

Behm

La pandémie a certes entravé le redémarrage de Behm SAS, repris en 2018 par Alain Behm, arrière-petit fils du fondateur de cette société thionvilloise, mais les nouvelles cabines mobiles de contrôle des foules sans contact lui ouvrent de multiples perspectives. L’entreprise, spécialisée dans les véhicules spéciaux de sécurité civile, a mis au point des portiques transportables aussi fonctionnels que les installations en dur. 

1000 personnes par heure

L’entreprise de 45 salariés a mis à profit l’année 2020, fort peu propice aux déplacements de foules, pour perfectionner son système en y intégrant les technologies du groupe d’électronique allemand Rohde & Schwarz, expert international des équipements de radiocommunication, de surveillance et de cybersécurité. Elle a ainsi mis au point un modèle haut de gamme dénommé MS 111, capable de contrôler sans contact jusqu’à 1.000 personnes par heure. Les modules d’hyperfréquence relayés par l’intelligence artificielle permettent de détecter jusqu’aux armes composites ou couteaux en céramiques, que les détecteurs de métaux ne captent pas. 

Because Music Matters

La PME thionvilloise a trouvé dans l’espace frontalier le partenaire adéquat pour tester son innovation. La célèbre Rockhal d’Esch-sur-Alzette a lancé dès février une série de concerts intitulée « Because Music Matters », pour préparer le retour à la scène musicale dans les meilleures conditions sanitaires. Les détecteurs portatifs, qui permettent d’éviter les palpations, y ont fait leurs preuves au cours des cinq premiers concerts à jauge réduite, puis durant les deux événements qui ont accueilli mille personnes en mai. 

Alain Behm

© DR

« Notre portique permet de recruter moins de personnel de contrôle tout en assurant un niveau de sécurité plus élevé. Nous avons également pu vérifier l’acceptabilité du dispositif, qui rassure les spectateurs », assure Alain Behm, président de Behm SAS.

Behm SAS négocie à présent l’installation son matériel à demeure à l’entrée de la Rockhal et prospecte d’autres clients potentiels au Grand-Duché. Son partenaire allemand Rohde & Schwarz, qui affiche pour 2020 un chiffre d’affaires de 2,58 milliards d’euros pour 12.300 salariés répartis dans 70 pays, lui ouvre des perspectives à l’export. Labellisé par le comité sécurité des Jeux olympiques Paris 2024, Mobil Security pourrait également se déployer à l’occasion de matches de football, sur des sites sensibles ou pour contrôler l’accès à de grands chantiers.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.