Grande région

Qu’y a-t-il dans cette cagette ?

Des pâtes luxembourgeoises,  les lentilles lorraines, des fruits et légumes belges… Ainsi se compose la première offre formulée par sept producteurs provenant de trois des quatre pays représentés au sein d’Aroma.

Cagette Aroma

Lancé en avril 2018, ce projet Interreg piloté par le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle associe 23 membres pour développer une alimentation de proximité et de qualité à l’échelle transfrontalière. Dans un contexte perturbé par la crise sanitaire, la composante allemande n’a pas pu prendre part à l’initiative des paniers. De même, les restaurants scolaires belges et luxembourgeois qui se proposaient d’inscrire l’offre des sept producteurs à leur menu ont dû fermer leurs portes. Trois épiceries luxembourgeoises ont pris le relais.

Un Wiki des circuits courts

Le bilan de l’opération « paniers » reste à tirer, mais Aroma a déjà considérablement défriché les marchés et les voies d’accès des circuits courts agricoles transfrontaliers.

Sophie Lewandowski

© DR

« Nos travaux ont débouché sur un projet de plateforme d’approvisionnement transfrontalière dotée d’une personnalité juridique.  Les acheteurs y trouveront des produits clé en main et disposeront de supports pédagogiques qui leur permettront de populariser cette offre », explique Sophie Lewandowski, cheffe de file d’Aroma au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Carte fournisseurs

© Aroma

Le projet a établi une cartographie des produits disponibles en Grande Région et rédigé un « wiki » collaboratif pour aider  les producteurs à se repérer dans des réglementations sanitaires et fiscales différentes de part et d’autre des frontières. Les visites prévues au cours du premier semestre 2021 ont été remplacées par cinq webinaires. Prolongé de six mois, Aroma s’achèvera en mars 2022.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.