Grande région – Rhin supérieur

Envirobat élargit les frontières de la construction durable

Accueilli par le Grand Est en octobre prochain, le congrès 2021 du bâtiment durable s’élargira à la Wallonie, au Luxembourg et  à l’Allemagne limitrophe.

Ilot Bois PTFA

C’est un rendez-vous devenu phare dans le monde des constructions économes en énergie, vertueuses en protection de l’environnement, prolixes en matériaux naturels. Le « Congrès interNational du bâtiment durable » tiendra son édition 2021, la neuvième du genre, dans le Grand Est mais aussi au-delà. Son organisateur au sein du réseau national français du bâtiment durable, le centre Envirobat Grand Est,  a en effet décidé d’emblée de lui faire franchir les frontières, en associant à sa programmation le cluster éco-construction de Namur (Wallonie, Belgique) et l’Ordre des architectes du Land de Sarre.

Mettre en valeur la spécificité frontalière

« Nous avons souhaité mettre en valeur la spécificité de la position du Grand Est bordée de nombreux pays étrangers, qui plus est sur une thématique où les échanges avec nos voisins sont fructueux », explique Frédéric Marion, président d’Arcad LQE la composante Lorraine-Champagne-Ardenne d'Envirobat Grand Est.

Trois axes

En l’état des règles sanitaires, une solution hybride est prévue. Elle consiste à mixer présentiel et connexion à distance pour la quarantaine de conférences et ateliers programmées, et à organiser des visites filmées de réalisations emblématiques, comme l’îlot bois de construction de logements en hauteur de Strasbourg.

Le congrès se penchera sur les nombreuses questions qui parcourent le monde du bâtiment, autour de trois axes : carbone et analyse du cycle de vie, nouveaux horizons de la rénovation (le réemploi des matériaux notamment), adaptation au changement climatique : confort d’été, îlots de chaleur, risques climatiques…

La manifestation se livrera parfois à l’exercice de la présentation conjointe des expériences de trois pays sur un même sujet, par exemple la massification de la rénovation en Belgique, en Allemagne et en France.

Comparer avec prudence

Katharina Brockstedt

© DR

« Il faut le faire avec prudence », prévient Katharina Brockstedt, la coordinatrice allemande d’ Energivie.pro - Envirobat Grand Est.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.