Rhin supérieur

« Regio Lab souhaite relancer la dynamique sur la mobilité transfrontalière des jeunes en formation professionnelle »

Frédéric Schmachtel, chargé de mission Regio Lab à l’Office franco-allemand de la jeunesse (OFAJ)

Perturbé par la réforme de la formation professionnelle en France qui en a sorti du jeu les régions, le mouvement qui s’était enclenché d’apprentissage transfrontalier entre l’Alsace et l’Allemagne limitrophe repart, notamment sous la forme du projet Regio Lab. Celui-ci est recentré sur l’aide matérielle et immatérielle à la mobilité des jeunes pour leurs stages ou périodes de cursus chez le voisin.

frederic-schmachtel-ofaj

Dans quel contexte Regio Lab a-t-il été initié ?

Regio Lab a été imaginé pour prolonger la dynamique du programme « Réussir sans frontières » qui s’était déroulé dans un cadre différent. Cette précédente initiative avait lancé jusqu’en 2018 la démarche d’apprentissage et de formation transfrontaliers entre l’Alsace et l’Allemagne voisine. Or par la suite, côté français, la réforme de la formation professionnelle a retiré aux conseils régionaux la compétence en la matière.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.