Grande Région – Rhin supérieur

Après deux ans de turbulences, les vols touristiques redécollent et s’éparpillent

Les aéroports de Charleroi, Bâle Mulhouse, Luxembourg, qui, en 2019, accueillaient entre 3 et 9 millions de visiteurs par an, n’ont pas encore retrouvé la moitié de cette fréquentation. Plus modestes, les aéroports de Sarrebruck, Lorraine Airport, Baden-Baden et Strasbourg semblent en passe de redécoller plus rapidement. Les uns et les autres multiplient les destinations pour se démarquer de la concurrence.

aéroport-0k

Pour les habitants de la Grande Région et du Rhin supérieur, la proximité des frontières est une chance : soucieux de prendre part à l’essor de l’aviation dans la seconde moitié du XXème siècle, les pays et les régions ont constellé leurs territoires d’aéroports. Bien plus que la coopération entre infrastructures voisines, la concurrence entre compagnies a développé le trafic aérien qui semble avoir atteint en 2019 un point culminant. La pandémie de Covid du printemps 2020, puis les vagues de contaminations, les restrictions de déplacements et les fermetures de certaines frontières ont soumis à de fortes  turbulences Charleroi Airport, Luxairport, Lorraine Airport, Airport Saarbrücken dans la Grande Région, ainsi que l'EuroAirport Bâle-Mulhouse, Baden Airpark et Strasbourg-Entzheim, dans le Rhin supérieur. La pandémie s’estompe, mais aucun de ces aéroports n’espère retrouver à court terme la fréquentation d’avant-crise sanitaire. Le secteur aérien n’a pourtant pas perdu son dynamisme et multiplie les destinations, souvent à bas coûts, pour reconquérir sa clientèle.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.