Grande Région

Senior Activ’ fait du vieillissement le berceau de la coopération

Vingt-et-un partenaires de quatre pays se sont penchés sur les meilleures manières de prévenir la perte d’autonomie. Leur objectif est de permettre aux habitants de la Grande Région, où une personne sur cinq est âgée de plus de 65 ans, d’envisager une vieillesse heureuse

mieux-vieillir-mieux-vivre-martha

Bien vécue, la vieillesse peut aussi faire rêver. Les chiffres rapportés lors du point d’étape du projet interreg Senior’activ font état de 80 % de personnes âgées assurant vivre bien. Les personnes de plus de 65 ans, qui, selon Eurostat, représenteront 31 % de la population européenne d’ici à la fin du siècle, vivraient bien encore mieux si elles bénéficiaient d’une prévention personnalisée et préventive de la perte d’autonomie, d’un accompagnement plus soutenu et d’un regard plus bienveillant. Dans une Grande Région particulièrement concernée par le vieillissement, les 21 partenaires de Senior Activ ont abordé durant quatre ans les questions des services à domiciles, de l’habitat adapté, de l’apprentissage tout au long de la vie et de la représentativité des personnes âgées dans la société. Le point d’étape organisé par le conseil départemental de la Moselle, coordinateur du projet, fait état de travaux denses et prometteurs.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.