Grande Région

Le prix Frontières ouvre l’horizon littéraire des universitaires

Dès sa première édition, le prix littéraire Frontières décerné par l’Université de la Grande Région a porté loin.

Prix littéraire

Parrainé par l’autrice camerounaise Léonora Miano, le trophée organisé par l'université de Lorraine est revenu à l’écrivain espagnol Andrés Barba pour son roman « Une république lumineuse » (éditions Christian Bourgeois), qui se déroule en Amérique du sud.

Le 19 juin, le grenier de Chèvremont, qui abrite la statuaire du musée messin de la Cour, s’est mué en plaque tournante de la littérature internationale. Arrivée du Togo, l’auteure camerounaise Leonora Miano a assisté en personne à la remise du prix dont elle est la marraine. Gregory Hamez, directeur du centre de recherche en géographie LOTERR  de l’Université de Lorraine, a rappelé les attentes d’un jury grand-régional. Le lauréat espagnol Andrès Barba a reçu son prix en visio depuis le « point triple »  entre les frontières du Paraguay, du Brésil et d'Argentine.

Frontières et fictions

Andrès Barba

© Université de Lorraine

« Le pays n’est qu’une fiction. Avoir un pays, c’est avoir une langue et une histoire, mais le pays n’existe que si l’on veut être un pays. De même, la frontière est une fiction, car les limites peuvent bouger si nous décidons qu’elles doivent changer », Andrès Barba. 

Situé dans une jungle sud-américaine, son roman met en scène d’étranges enfants indigènes désarçonnant un fonctionnaire aux affaires sociales. Le jeune auteur de théâtre Guillaume Poix remporte le deuxième prix avec « Là d’où je viens a disparu » (éditions Verticales), un roman sur l’exil, ses rêves et ses déchirures. Le troisième prix revient aux souvenirs d’enfance de « Alger, rue des Bananiers » (éditions Verdier), présentés par son auteure Béatrice Commengé  comme une galerie de tableaux.

Multi-appartenance

L’attribution du prix Frontières à Metz, à l’occasion du festival « Le Livre à Metz » - Littérature & Journalisme », ne doit rien au hasard. 

François Grosdidier

© Philippe Gisselbrecht – Ville de Metz

« Metz est une ville confluence qui se transformait bastion ou en champ de bataille quand la situation était tendue, et qui n’est jamais aussi prospère qu’en temps de paix », a souligné François Grosdidier, maire de la ville. 

Les intervenants ont tour à tour présenté les frontières comme des séparations géographiques, mais aussi entre genres, cultures et espaces, ou encore, comme des endroits difficiles et violents, mais intéressants.

Leonora Miano

© Université de Lorraine

« Je ne vois pas seulement la frontière comme une séparation, mais aussi, comme l’opportunité d’une multi-appartenance. Il est impossible de choisir, mais il est possible d’apaiser. Il peut arriver que nous ne soyons pas d’accord, mais il faudra trouver le moyen de vivre ensemble dans une planète menacée », a estimé Leonora Miano.

Dans un espace réparti sur quatre pays, la densité d’universités et de chercheurs est telle que l’université de la Grande Région et ses six composantes (1) ont engendré les Border Studies. Ce centre européen de ressources et de compétences en études sur les frontières mobilise 80 chercheurs sur des thématiques interdisciplinaires. 

Frederique Seidel

© DR

« Le prix littéraire Frontières va permettre aux universitaires de dépasser leur entre-soi et d’élargir le spectre des thèmes que développent les scientifiques. Car la question des frontières, qu’elles soient civiles, politiques ou universitaires, nous interroge tous », estime Frédérique Seidel, secrétaire générale de l’Université de la Grande Région.

Après une première édition portée par la composante lorraine de l’Uni Gr, le prochain prix Frontières envisage d’effectuer sa sélection à partir d’ouvrages écrits en plusieurs langues.

(1) L’Université de la Grande Région regroupe les universités de Kaiserslautern, de Sarre et de Trèves en Allemagne, de Lièges en Belgique, de Luxembourg et de Lorraine.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.