Bonnes fêtes et meilleurs vœux !

Rhin supérieur

Marc Sarwatka, président de Pro Evolution

« L’interculturel prend le pas sur la compétence technique dans le recrutement de managers franco-germaniques »

Le dirigeant-fondateur du cabinet de ressources humaines de Mulhouse (Haut-Rhin), actif sur le marché allemand voisin, observe l’évolution des critères de recherche de dirigeants au sein des entreprises transfrontalières vers l’exigence en premier lieu d’une bonne maîtrise des deux cultures.

Sarwatka Marc

Quelles activités transfrontalières avez-vous développées ?

Nous intervenons sur un marché franco-germanique pour l’activité de « chasseur de têtes » pour des postes de direction (« executive search ») ainsi que pour des fonctions de cadres dirigeants, ingénieurs et experts techniques. Exercées depuis une vingtaine d’années au sein de notre cabinet créé en 1988, ces spécialités se développent auprès des principales entreprises d’origine allemande ou suisse basées en Alsace, dans les domaines des engins de travaux publics, des matériaux de construction, de l’équipement médical, de la métrologie ou encore de la chimie-pharmacie. Nous opérons grâce notamment à une équipe dédiée de trois personnes, bilingues et de nationalité allemande. Et plus généralement, grâce à l’interculturalité qui caractérise notre cabinet de 20 collaborateurs.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.