Lorraine – Belgique – Luxembourg

Slalom à deux roues au long de trois frontières

Les motards trouvent des circuits sinueux pour relier Metz et Han-sur-Lesse.

Les applications dédiées aux motards savent trouver des circuits sinueux à l’envie pour relier Metz et Han-sur-Lesse.  Entre forteresses, monastères et forêts, l’itinéraire s’avère plus romantique que le retour par l’autoroute.

maison-bois

Certes, il faut presque trois heures pour effectuer à moto les 182 kilomètres qui relient Metz à Han-sur-Lesse selon l’option « parcours  sinueux » de l’application Calimoto. Mais sans elle, on ignorerait encore l’existence des villages de Boudrezy ou de Joppecourt, en Meurthe-et-Moselle. Tout près de Villers-la-Chèvre, Cons-la-Grandville mérite une escale. Le château du XIIème siècle, le couvent bénédictin du XVIIème et le haut-fourneau du XIXème siècle y retracent d’un seul tenant neuf siècles d’histoire en bordure de la rivière Chiers.

Un océan de forêt relie ensuite la Lorraine et la Belgique. Le panneau « la légende de Cul » interpelle. Il conduit sans doute à Cul-des-Sarts, tout petit village belge situé à la pointe de la botte du Hainaut et du Namurois. L’escale suivante sera Jamoigne, fleuron du Luxembourg belge. Le château du Faing, construit au XIXème siècle, a abrité 87 enfants juifs durant la Deuxième guerre mondiale et sert aujourd’hui de bâtiment communal. Une longue route forestière jalonnée de statues représentant sangliers ou chevaux de trait conduit ensuite à Han-sur-Lesse.

Le trajet du retour, empruntant l’autoroute, offre des paysages forts différents. Une heure quarante suffisent pour longer Ikea à hauteur d’Arlon, les tours du Kirchberg, quartier d’affaires du Luxembourg, et les réacteurs de la centrale nucléaire de Cattenom.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.