Sarrebruck - Grande Région

Les jeunes désherbent le camp de la Gestapo à Neue Bremm et cultivent son souvenir

Ce vendredi, 120 jeunes de la Grande Région participeront à Sarrebruck à un « camp-chantier » grave et convivial. En entretenant le mémorial du camp de la Gestapo de Neue Bremm,  tout proche de la frontière française, ils préserveront la mémoire d’un site sinistre et méconnu.

gruppenbildworkcamp21-landesjugendringsaar-max-karbach

L’existence du camp de la Gestapo de Neue Bremm reste méconnue tant en Sarre qu’en Lorraine. Une poignée de témoins, d’universitaires et de militants ont entretenu la mémoire du site, avant que le projet "Buddeln und Bilden"- (« Entretenir et se souvenir ») n’y associe les jeunes de la Grande Région en 2018. Ce « camp chantier » organisé par la Fédération des mouvements de jeunesse de la Sarre (Landesjugendring Saar) et par l’association EuRegio SaarLorLux+ pour son versant transfrontalier tiendra sa cinquième édition ces  6 et 7 mai.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.