Lorraine Nord – Grande Région

« Si le nord lorrain n’est plus en mesure d’accueillir les travailleurs frontaliers, on risque la thrombose »

Julien Schmitz, directeur de d’Agape

Géographe de formation, Julien Schmitz dirige l’Agape depuis 2019. Organisme de conseil pour 55 intercommunalités, communes et partenaires institutionnels, cette  agence d’urbanisme de Lorraine Nord élargit ses observations à l’échelle transfrontalière.

Julien Schmitz

Comment votre agence aborde-t-elle le fait transfrontalier ?

Il fait l’objet de l’un des dix observatoires que l’agence a mis en place.  Nous continuons à mener des travaux et études transversales et prospectives pour alerter les élus et leur proposer des outils d’aide à la décision sur des sujets concrets. Nous constituons un réseau de référents à  l’échelle des quatre Etats frontaliers – la France, le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique – sur des thématiques comme le déplacement, la biodiversité ou le foncier. Il nous arrive de prendre l’initiative de d’organiser des rencontres à l’échelle de ces quatre pays pour mieux comprendre leurs politiques publiques et leurs stratégies nationales.  

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.