Bonnes fêtes et meilleurs vœux !

Grande Région

Quatre universités formulent du béton bas carbone

Lors du point d’étape organisé le 13 décembre, 14 entreprises partenaires du projet CO2REDRES ont félicité les universités de Luxembourg, de Lorraine, de Trèves et de Liège, qui ont détecté en un an une vingtaine de matériaux susceptibles de réduire l’impact environnemental de la fabrication de ciment.

CO2REDRES

Dans la Grande Région, les cimentiers et fabricants de matériaux de construction utilisaient naguère les laitiers de haut-fourneau ou les cendres volantes des centrales thermiques pour enrichir leurs produits en clinker. Cette matière calcaire se raréfiant, quatre universités de la Grande Région se sont associé pour lancer le projet CO2REDRES, qui doit démontrer  la possibilité de trouver des substituts de proximité. Lancé en 2020 pour une durée de deux ans, ce projet Feder, doté d’un budget de 1,2 million d’euros, annonce des résultats prometteurs.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.