Grand Est-Wallonie-Pays-Bas

Les maires naviguent dans le même sens pour rendre la Meuse buvable

Le réseau transfrontalier d’élus Mayors for drinkable Meuse a tenu le 10 juin dernier sa quatrième édition. De plus en plus nombreux, les maires entendre rendre baignable, et peut-être même buvable, un fleuve européen dont le bassin versant compte dix millions d’habitants.

Meuse buvable

La Meuse sera-t-elle un jour buvable? Et d’abord baignable? Les maires et bourgmestres français, belges et hollandais de la vallée mosane et de ses affluents sont toujours plus nombreux à s'associer et à s’organiser pour relever le défi. Le rassemblement annuel de ces Mayors for drinkable Meuse, du nom de cette initiative née en 2019 à Charleville-Mézières, s’est déroulé le 10 juin dernier à Cuijk, aux Pays-Bas. En 2021, c’est Namur qui a accueilli les membres de ce réseau inédit.  

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.