Sarre Moselle

Faudra-t-il encore prendre le volant pour emprunter la route entre Creutzwald et Überherrn ?

Plus pour longtemps. Le projet interreg Terminal teste un système de navettes électriques sans conducteur qui transporterait les travailleurs entre Creutzwald(Moselle) et la zone industrielle sarroise de Überherrn  sans intervention humaine. Les premiers résultats sont encourageants.

voiture de test de htw

Lancé en 2019 pour une durée de trois ans, le projet Interreg Terminal, qui entre dans sa dernière ligne droite, aura fait avancer la recherche sur la mobilité automatisée des navetteurs frontaliers entre Creutzwald en Lorraine et Überherrn en Sarre. Ce projet de mobilité multidisciplinaire réunit la HTW Hochschule für Technik und Wirtschaft de la Sarre, les universités de Lorraine, du Luxembourg et de Kaiserslautern ainsi que le ministère sarrois de l'Économie. La société de transport de Sarrelouis, l'État français, le Land de Rhénanie-Palatinat et l'Eurodistrict SaarMoselle y sont associés en tant que partenaires stratégiques.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.