Bas-Rhin - Rhénanie-Palatinat - Bade-Wurtembourg

Français et Allemands courent, nagent et pédalent ensemble

Ce dimanche 25 septembre se tient le premier triathlon transfrontalier Pamina. Les organisateurs ont choisi le slogan éloquent : « Natation, cyclisme, course à pied : ensemble et sans frontière ».

Logo du PAMINA Triathlon

Issu des efforts du comité départemental de triathlon du Bas-Rhin, et des comités régionaux de triathlon du Bade-Wurtemberg et Rhénanie-Palatinat, le triathlon Pamina lance sa première édition ce dimanche 25 septembre à Lauterbourg, dans le Bas-Rhin. L’itinéraire sera décliné deux versions, le parcours allégé XS destiné aux jeunes nés de 2010 à 2007, et le parcours S pour les autres jeunes et naturellement pour les adultes. Le départ du parcours XS sera donné depuis le bassin de la plage des Mouettes, où il faudra nager 350 mètres, avant de faire 10 kilomètres à vélo en passant par la commune frontalière et allemande de Scheibenhardt, afin de couronner la journée par 2,5 kilomètres de course à pied pour revenir en France.

Les inscrits au parcours S  devront effectuer deux boucles au lieu d’une pour chaque discipline, soit 700 mètres à la nage, 20 kilomètres à vélo et 5 kilomètres de course à pied. Outre la participation individuelle, les athlètes français et allemands souhaitant s’unir pour une course-relais transfrontalière peuvent se retrouver sur un groupe Facebook dédié.

Gueuleton trinational

Depuis le début d’année, la  participation des frontaliers souhaitant relever le défi est facilitée. Dans la continuité du traité d’Aix-en-Chapelle, les athlètes allemands ne doivent plus présenter de certificat médical, le Saint-Graal pour participer à toute manifestation sportive en France.

En plus de son organisation et de son parcours intrinsèquement transfrontaliers, une touche interculturelle supplémentaire ravira le public.

Victoria Hansen

Victoria Hansen, chargée de projet Sports à l’Eurodistrict Pamina. © Victoria Hansen

  « Il y a des bénévoles français et allemands, et il y aura aussi, notamment pour les spectateurs, de la nourriture de nos trois territoires, des tartes flambées françaises, des Dampfnudeln palatines et des Knäpfle badoises. Nous avons essayé d’être transfrontaliers sur tous les aspects » souligne Victoria Hansen, chargée de projet Sports à l’Eurodistrict Pamina.

Les inscriptions pour les athlètes viennent de se clôturer. Les spectateurs sont les bienvenus et peuvent s’y rendre gratuitement. Le prochain événement co-organisé par Pamina sera le forum trinational pour les jeunes, le 1er octobre prochain à Rastatt.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.