Grand Est

Vauban, bâtisseur du patrimoine mondial de l’Unesco

Pas moins de douze sites construits par l’architecte militaire à travers la France sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2008. Deux d’entre eux se situent dans le Grand Est.

Unesco
Remparts de Longwy

Les majestueux remparts de Longwy. © Ville de Longwy

Situés à 300 km l’une de l’autre, Longwy et Neuf-Brisach partagent un point commun : elles ont été bâties ex-nihilo, respectivement à partir de 1679 et 1698. Longwy a préservé la fameuse Porte de France, la casemate en croix, la poudrière et les remparts. Leur bon état de conservation a contribué à ajouter la ville à la liste de l’Unesco, contrairement à Sarrelouis, qui a souffert des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Neuf-Brisach

Neuf-Brisach avec murs octogonaux. On reconnait la structure en forme d'étoile en dehors des murs. © Ville de Neuf-Brisach

La commune de Neuf-Brisach est structurellement différente, mais tout aussi fascinante. Les 2.000 habitants vivent encore aujourd’hui entourés des fortifications en forme d’étoile à 16 pointes. C’est lorsque Vieux-Brisach - un village situé à seulement deux kilomètres, mais du côté allemand - est tombé que Louis XIV a missionné Vauban de lancer la construction d’un nouveau bastion militaire.

Des merveilles architecturales

Les fortifications de Vauban sont considérées comme des merveilles architecturales et militaires de la fin du XVIIe siècle. C’était en fonction du critère de « valeur exceptionnelle universelle » que l’Unesco a accepté d’ajouter les sites d’Arras, Besançon, Briançon, Mont-Dauphin, Villefranche-de-Conflent, Mont-Louis, Blaye/Cussac-Fort-Médoc, Saint-Martin-de-Ré, Camaret-sur-Mer, Saint-Vaast-la-Hougue, en plus des deux du Grand Est, au patrimoine mondial. Faire partie de cette liste confère à ces villes fortifiées un rayonnement à l’international.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.