Charleroi – Est mosellan – Sarre

Trois nuances de noir ravivent la mémoire du charbon

A l’occasion du 130ème anniversaire du local de la société de protection juridique de Bildstock, dans la banlieue de Sarrebruck, le Saarländisches Filmbüro projettera le 8 décembre prochain Trois nuances de noir (« Drei Farben Schwarz“), un grand classique du documentaire social.

3farbenschwarz

A l’occasion du 130ème anniversaire de la salle de protection juridique de Bildstock, considérée comme un lieu fondateur du mouvement ouvrier sarrois,  le Saarländisches Filmburo projettera le 9 décembre prochain un grand classique du documentaire social transfrontalier. Réalisé en 1997 par Christian et Dorlie Fuchs, le documentaire « Trois couleurs de noir » compose une galerie de portraits de personnages hauts en couleurs. Issus de bassins houillers de trois pays frontaliers, Paul Bienvenue, ancien boute-fou devenu maire communiste de Behren-Lès-Forbach (Moselle), Eugen Rothenbusch, mineur de fond sarrois et le syndicaliste wallon Vincenzo Albioni témoignent de leur perception de l’univers minier. Le documentaire retrace également trois hauts lieux oubliés de la culture minière – l’est mosellan, les Houillères de la Sarre et le bassin du borinage, près de Charleroi, rendu tristement célèbre par la catastrophe du Bois du Cazier.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.