WALLONIE-GRAND EST

Véhicules polluants: la Wallonie repousse les interdictions à 2025

Le gouvernement wallon a reporté l’interdiction progressive de circuler des véhicules polluants. II invoque le coût pour les ménages d’une mesure qui devait entrer en vigueur au 1er janvier 2023.

Véhicules polluants: Wallonie

Zone à faibles émissions (ZFE) en France, zone de basse émission (ZBE) et low emissions zones (LEZ) en Belgique: finalement, quel que soit le nom, ces interdictions progressives de circulation, destinées à lutter contre la pollution atmosphérique en ville ou en région, ont en commun de rappeler que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Fin décembre, le gouvernement wallon a ainsi décidé de reporter de deux ans l’interdiction progressive de circuler sur l’ensemble de son territoire des véhicules les plus polluants. La mesure devait originellement entrer en vigueur au 1er janvier 2023 et s’appliquer successivement à deux catégories de véhicules. 

Si le gouvernement wallon a décidé de repousser à 2025 les premières interdictions, c’est, a-t-il justifié, “afin de prendre en compte le contexte particulièrement difficile sur le plan financier des ménages”. D’après ses estimations, ce décalage de deux ans concernerait 17.500 véhicules dont l’année de fabrication est comprise entre juillet 1992 et fin 2005. 

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.