Rhin supérieur

La coopération des ports vogue entre basses eaux et marées hautes

Les échanges s’intensifient entre les ports fluviaux de Mulhouse et Bâle, alors que la réunion des neufs ports du Rhin supérieur, jusqu’à Ludwigshafen, se cherche des sujets fédérateurs.

Visuel Rhin

Les ports fluviaux de Mulhouse et de Bâle ont scellé cet automne une belle alliance : leur société commune, RheinPorts, accueille désormais à son capital le plus grand port intérieur d’Europe, celui de Duisbourg. Les 60 millions de tonnes de trafic annuel de cet acteur le situent très loin devant le tonnage cumulé de ses partenaires sud-alsacien et bâlois qui transportent chaque année environ 11 millions de tonnes à eux deux.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.