Sarre – Moselle

Hydrogène transfrontalier : la Sarre avance, Paris hésite

Berlin a confirmé fin septembre le statut de Land Hydrogène » du Land de Sarre. Cette consécration, assortie de 400 millions d’euros de subventions, conforte la stratégie interne et transfrontalière que le ministère sarrois bâtit depuis un an. Côté français, Paris n’a pas encore accordé son feu vert au projet transfrontalier le plus emblématique, qui doit mobiliser 200 millions d’euros autour de Carling, dans l’Est mosellan.

Hydrogène

« L'hydrogène est le pétrole du XXIème siècle et a tout ce qu'il faut pour devenir une success story pour la Sarre", s’est félicitée Anke Rehlinger, ministre sarroise de l'Economie et de l'énergie, à l’occasion du congrès "Sarre 2030 : en route vers le Land de l'hydrogène", qui s’est tenu fin septembre  à Sarrebruck. Le ministère fédéral allemand de l'économie s'est engagé à consacrer environ 400 millions d'euros à la promotion de l'économie de l'hydrogène en Sarre. Cette consécration couronne un an de travaux préparatoires intensifs avec toutes les parties prenantes pour assortir la stratégie hydrogène du Land de mesures concrètes.  Les projets englobent l'utilisation de l'hydrogène dans l'industrie lourde, les transports publics locaux et la logistique, ainsi que la cogénération stationnaire.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.