Grande région

L’intelligence artificielle construira-t-elle l’Europe de la santé ?

Mardi 26 avril, acteurs politiques, scientifiques et académiques ont planché sur Clinova, au Parlement européen de Strasbourg. Le projet transfrontalier, qui mobilise les compétences en intelligence artificielle au service du médical, est présenté comme la première pierre d’une future « Europe de la santé ».

1650969301895

C’est un projet inédit, qui s’intéresse à la santé des habitants de quatre pays voisins pour harmoniser la prise en charge et la prédiction des maladies, mais dont les implications vont bien au-delà. Lancé en novembre 2021, Clinova veut exploiter les capacités de l’intelligence artificielle pour traiter les données médicales des patients affectés par des maladies inflammatoires-auto-immunes (IMIDS).

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.