Sarre, Lorraine

Une "Frontière intelligente" pour la transition énergétique

Un réseau électrique intelligent permettant un approvisionnement énergétique efficace et écologique au-delà des frontières nationales : l'initiative "Smart Border"  développe ce projet-pilote entre la Sarre et la Lorraine, qui pourrait devenir transférable à d'autres régions européennes voisines à l'avenir.

SBI

Qu’il faille rapidement agir contre le changement climatique, l'Union européenne (UE) le sait pertinemment : d'ici à 2050, elle veut faire de l'Europe le premier continent climatiquement neutre au monde. Pour y parvenir, les infrastructures énergétiques transfrontalières doivent également devenir plus vertes et plus durables. À cette fin, l'UE révise actuellement ses directives sur les réseaux transeuropéens d'énergie afin de  davantage de projets basés sur les énergies renouvelables soient aidés à l'avenir.

Connecter les réseaux de distribution locaux

L'initiative "Frontière intelligente" constitue un projet phare en matière d'approvisionnement en énergie verte et locale. Contrairement aux centrales au charbon ou nucléaires, les énergies renouvelables sont généralement produites sur place et directement injectées dans le réseau de distribution qui alimente les foyers environnants en électricité. C'est pourquoi la coopération dans les territoires transfrontaliers à échelle locale s’y prête particulièrement bien, comme dans la région Sarre - Lorraine. Là, l'initiative Smart Border a réuni le gestionnaire de réseau de distribution allemand energis et son homologue français Enedis pour relier les deux réseaux. Cependant, cette coopération est tout sauf évidente jusqu'à présent, comme l'explique Franca Diechtl, chef de projet à l'Agence allemande de l'énergie.

Franca Diechtl

Franca Diechtl, © Plateforme énergétique franco-allemande

"Des lignes électriques haute tension mènent déjà de France à Allemagne et vice-versa. Des échanges d'électricité se pratiquent, mais au niveau local, les réseaux de distribution s'arrêtent encore le plus souvent à la frontière." indique Franca Diechtl.

SBI

© VSE AG und Enedis

Smart Grid, un réseau électrique intelligent

Mais l’enjeu ne concerne pas que la connexion physique. Les énergies renouvelables sont connues en effet pour leur forte fluctuation de production, en fonction des conditions météorologiques. Ici, le mot clé est la flexibilité : "Frontière intelligente" propose un contrôle et une redistribution intelligente de l'énergie pour éviter les goulots d'étranglement.

"Nous voulons également impliquer les usagers régionaux de l'industrie, par exemple les supermarchés ou les entreprises de taille moyenne, qui peuvent rendre leur consommation plus flexible. Cela signifie que les consommateurs sont encouragés à consommer de l'énergie lorsqu'il y en a beaucoup dans le réseau et à réduire leur consommation lorsqu'il y en a moins." explique Franca Diechtl.

La fluctuation est également équilibrée par l'inclusion de diverses sources durables telles que l'électricité, la chaleur, le refroidissement ou l'hydrogène. Si le réseau comporte beaucoup d'énergies renouvelables, une partie de l'électricité peut être convertie et stockée dans des stations d’hydrogène, par exemple.

Mobilité intelligente

Par leur collaboration, les gestionnaires de réseaux de distribution locaux des deux côtés de la frontière peuvent également élaborer une stratégie commune pour l'e-mobilité transfrontalière et indiquer aux consommateurs où ils peuvent le mieux recharger leurs véhicules électriques ou à hydrogène. Dans la région Sarre-Lorraine, ce sujet concerne environ 20 000 navetteurs.

"Pour nous, il était intéressant de voir que des communes vraiment voisines ont très peu échangé jusqu’à présent sur cette question de l'e-mobilité, malgré le grand nombre de navetteurs." estime Franca Diechtl.

La phase d'étude de l'initiative est terminée. Selon Franca Diechtl, le bilan est très positif et les résultats concrets sont à la disposition de la Commission européenne. Mais le début de la mise en œuvre implique d’augmenter la production d'énergie renouvelable dans la zone Sarre - Lorraine. Le concept théorique est en tout cas en place et pourrait bientôt être testé en pratique dans d'autres régions frontalières européennes.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.