Sarre Moselle

Les canoéistes sarrois et mosellans slalomeront en tandem

Le premier week-end de septembre sera placé sous le signe du slalom franco-allemand en canoë. Environ 80 spécialistes du slalom en canoë se mesureront au barrage de la Sarre à Grosbliederstroff/ Kleinblittersdorf, directement sur la frontière franco-allemande.

rivière sauvage grosbliederstroff

Le 3 septembre, le canoë fera sa rentrée avec le championnat sarrois de slalom qui réunira des compétiteurs  venus de Sarre, de Lorraine, de Rhénanie-Palatinat, de Hesse et du Bade-Wurtemberg. Suivra ensuite le slalom extrême en canoë, une discipline qui deviendra olympique pour la première fois en 2024 à Paris. Le 4 septembre, se tiendra le championnat départemental de Moselle.

L'ensemble du week-end est organisé par les deux clubs de canoë-kayak amis, le Saarbrücker Kanu-Club et le Val de Sarre de Grosbliederstroff. Ils se soutiennent depuis de nombreuses années pour les questions d'organisation et de matériel. La commune de Grosbliederstroff aide également les clubs organisateurs en matière de logistique, d'infrastructure et d'hébergement. Comme en 2021, les deux clubs espèrent un soutien financier du Fonds citoyen franco-allemand, sans lequel de telles compétitions ne pourraient guère être organisées. Comme toujours, le bien-être des sportifs et des spectateurs sera assuré.

L'organisation de compétitions nationales et internationales augmente les chances de réaliser le souhait tant attendu des canoéistes : la construction d'une rivière sauvage en amont du barrage de la Sarre, côté français, à Großbliederstroff. La décision définitive à ce sujet devrait être prise avant la fin de l'année.

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.