Luxembourg – Grande Région

« Il est de plus en plus difficile de financer des films »

Fabien Renelli, directeur de production au Studio 352, rattaché à la société luxembourgeoise Mélusine Productions.

La société de production luxembourgeoise Mélusine a acquis une notoriété internationale, notamment grâce au dessin animé « le Sommet des dieux ». Directeur de production au Studio 352, rattaché à la société Mélusine Productions qui développe, finance et gère les projets animés, Fabien Renelli évoque les projets de sa société dans le contexte difficile de l’après-Covid.

Fabien Renelli

Mélusine Production a présenté en salles mi-décembre Ernest et Célestine, le Voyage en Charabie, dix ans après la première aventure des deux héros en grand écran. Comment s’est déroulée cette première production post-covid ?

Nous sommes revenus au travail d’équipe. Quasiment toute la production du Sommet des Dieux, tourné en 2021, a été faite à distance. C’était un gros challenge, mais qui a finalement fonctionné. Nous avons ainsi démontré notre flexibilité et notre capacité à réagir rapidement. Le télétravail, c’est bien, mais il a ses limites. On ne peut pas passer à côté du travail d’équipe et de l’émulsion que ça implique, surtout quand il s’agit d’avoir une certaine synergie pour un style et une technique d’animation sur un projet. Dans notre métier, on ne peut pas tout faire à distance.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.