Bonnes fêtes et meilleurs vœux !

Travailleurs frontaliers

Lire la suite
Energie
Jacob Ross

Jacob Ross, chargé de recherche à la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP)

Frontières fermées, initiatives unilatérales et chaos : le coronavirus a mis à rude épreuve la coopération franco-allemande dans les régions frontalières. Mais en parallèle, la pandémie a généré de la créativité, des échanges sans filtre et de la solidarité. Jacob Ross, chargé de recherche sur les relations franco-allemandes au sein de l'institut de recherche Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP), explique l‘imopact de la crise sur la coopération transfrontalière et sur les nouvelles structures créées par le traité d'Aix-la-Chapelle.

- Annalina Ebert
bundessozialgericht-eingangsbereich

Zéro

C’est le chiffre qui figurera désormais sur les formulaires des agences pour l’emploi allemandes pour indiquer le taux d’imposition des indemnisations forfaitaires de travail temporaire des travailleurs frontaliers.

- Pascale Braun
100 euros

Cent euros

C’est le montant de l’indemnité inflation que percevront les travailleurs frontaliers qui touchent moins de 2.000 euros par mois. Cette prime prévue pour compenser l’augmentation des prix de l’essence est versée par les employeurs français, mais la France ne pouvait pas imposer ce principe aux employeurs allemands, luxembourgeois ou belges.

Statec

3.7%

C’est la progression, sur 12 mois, de l’emploi salarié au Luxembourg. Cette augmentation spectaculaire correspond à une destruction d’emplois tout aussi spectaculaire liée au confinement du deuxième trimestre 2020.

140

+ 140 % de frontaliers en Suisse

C’est la progression en  un quart de siècle du nombre de travailleurs en Suisse résidents des zones frontalières.

Plus d'archives -
1
Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.