Moselle - Sarre

Patrick Weiten, président du conseil départemental de la Moselle

« Je veux pouvoir parler à la Sarre sans passer par le quai d’Orsay »

Ancien député UDI (Union des démocrates et indépendants), Patrick Weiten préside depuis 2011 le conseil départemental de la Moselle, rebaptisé Eurodépartement en 2019. Emule de Robert Schuman, cet ingénieur en génie urbain est un fervent défenseur de la cause transfrontalière.

weiten-patrick-yutz-010

Quel est à votre avis le principal acquis du traité d’Aix-la-Chapelle ?

Il a eu le mérite de permettre la création du comité de coopération transfrontalier. Cette instance ne s’est réunie que trois fois à cause de la situation sanitaire, et a parfois servi de lieu d’échange pour gérer les questions sanitaires franco-allemandes. Mais son objectif est de lever les irritants du quotidien et il institue la présence des deux collectivités Alsace et département de la Moselle dans cette perspective opérationnelle.

Qu’il s’agisse des certificats médicaux des frontaliers, des attestations bilingues, certifiées ou non, les  sources d’irritation ne manquent pas. Il faut connaître le droit de l’autre pour avancer et trouver des solutions. Côté allemand, nos partenaires sont prêts à s’engager, y compris sur le plan institutionnel, sans devoir en référer à Berlin.

La suite est réservée aux abonnés.
  • Déjà abonné ?
  • Se connecter
Indiquer votre adresse email utilisé lors la création de votre compte utilisateur
Indiquer votre mot de passe utilisé lors de la création de votre compte (8 caractères dont majuscule et chiffre)
  • Accédez à tous les contenus du site en illimité.
  • Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première

Aucun abonnement actif avec votre compte
Commandez un abonnement pour lire la suite

Attention

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.